Batteries chaudes et froides

Les batteries chaudes ou froides sont des équipements couramment utilisés dans les bâtiments afin de chauffer ou de rafraîchir de l’air.

Ces équipements se présentent sous la forme d’un échangeur de chaleur entre l’air et l’eau. Elles sont généralement directement intégrées à la gaine de ventilation.

Batteries chaudes et froides

Le bâtiment du CNIDEP est équipé de ces deux systèmes. Chaque batterie est constituée de plusieurs rangées de tubes reliés entre eux par des coudes afin de former un circuit de circulation de fluides. Les tubes sont réalisés en cuivre, afin de favoriser l’échange de chaleur entre l’air et l’eau circulant à l’intérieur.

Fonctionnement et utilisation de ces batteries

Chacune de ces batteries est alimentée de manières différentes et est utilisée à des saisons différentes.
La batterie chaude est alimentée par le ballon d’eau, qui est lui-même alimenté par les panneaux solaires thermique et la pompe à chaleur. Cette batterie servira donc au chauffage du bâtiment.

La batterie froide est quant à elle alimentée par de l’eau provenant directement des deux forages géothermiques. Cette batterie ne sera utilisée que lorsque la température à l’intérieur du bâtiment restera supérieure à 26°C et lorsque la surventilation nocturne du bâtiment ne sera pas suffisante.

Le débit d’eau arrivant dans la batterie chaude se régule en fonction de la demande en chauffage du bâtiment. C'est-à-dire que si les températures mesurées dans les différentes pièces du bâtiment sont inférieures aux températures de consigne, le débit d’eau augmente afin de chauffer l’air à une température plus importante.